Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les actualités ! > Ressources 2019 ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

mardi 5 février 2019, par Gerard Rouillard

La présence de Papa !

Nous devons entretenir notre intimité avec notre Papa Céleste.
Lorsque nous entrons dans Sa présence, nous découvrons qui Il est vraiment. Nous ne pouvons pas concevoir la grandeur de notre Dieu. Nous découvrons alors comme Esaïe, Sa majesté, Sa gloire, Sa sainteté.
Psaume 147. ‘’5 Notre Seigneur est grand, sa force est immense, son savoir-faire sans limite.’’

Il est tellement grand et tellement puissant. Sa force et Son intelligence sont sans limite. Il a tout créé, Il a fondé la terre par Sa sagesse, Il a établi les cieux par Son intelligence. Nous ne pouvons pas sonder Son intelligence. Nous ne pouvons pas le voir fatiguer ou le voir se lasser. Nous sommes limités dans notre compréhension de qui est notre Père Céleste.
Romains 1. ‘’20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,..’’
Le Père nous permet de discerner au travers Son ouvrage Sa puissance, Sa divinité, Son intelligence infinie. Nous sommes en présence de la manifestation de la grandeur de notre Dieu, lorsque nous regardons à toute Sa création. Rien n’est étonnant de Sa part.
Nous pouvons expérimenter quelque chose que nous ne comprenons pas.

Les fourmis savent s’organiser, se construire une demeure, se protéger et attaquer les ennemis. Elles sont ingénieuses, audacieuses, mais elles ne peuvent même pas comprendre, concevoir l’intelligence d’un être humain. Nous pouvons recevoir la paix de Dieu et cette paix gardera nos cœurs, nos pensées en Jésus. Mais tout cela surpasse notre intelligence.
Philippiens 4. ‘’7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.’’
Tout, autour de nous, devrait apporter la crainte, l’inquiétude, le trouble. Pourtant nous avons cette paix dans notre cœur en Jésus. Cette paix nous pouvons l’avoir même dans le trouble et les tempêtes de la vie. Parce que Jésus est avec nous.
Éphésiens 3. ‘’19 et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance ; afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu.’’
Le Père désire nous remplir de Son amour même si nous ne pouvons pas en saisir la compréhension avec notre intelligence. Le plus important pour nous est de l’expérimenter dans notre cœur. Sa parole nous a été annoncée par l’Evangile.
La senteur, le goût et la vue nous permettent de faire des découvertes et nous procurent des moments agréables.

Au début de notre vie chrétienne, nous étions comme des enfants nouveau-nés. Nous désirions croître et nous avons commencé à boire le lait spirituel et pur. Après l’avoir goûté, nous avons trouvé cela bon. Nous avions apprécié Sa bonté.
1 Pierre 2. ‘’3 si vous avez goûté que le Seigneur est bon.’’
Nous avons rejeté naturellement, toute malice et toute ruse, la dissimulation, l’envie, et toute médisance. Nous voulions juste grandir dans le Seigneur et aimer tout le monde. Nous avions juste l’envie de revenir boire notre lait comme un bébé auprès de sa mère. C’est la faim et la soif de la présence de Papa qui pousse un nouveau converti à revenir à chaque réunion, à lire sa bible, à aimer les gens.
Psaumes 34. ‘’8 Sentez et voyez combien l’Eternel est bon ! Heureux l’homme qui cherche en lui son refuge !’’

Le Père demande que nous mangions de la nourriture solide. Si nous ne sentons pas, ne goûtons pas, nous ne verrons pas. Les témoignages de la bonté de Dieu sont pour l’âme une nourriture. Le Père nous dit que Sa parole demeure éternellement. Il désire notre maturité et notre croissance spirituelle. Il désire réchauffer notre cœur froid et nous voir grandir dans la foi. Le Père désire accomplir de grandes choses dans chacune de nos vies. Nous devons prendre le temps de nous examiner pour voir si dans les différents domaines de notre vie, nous vivons comme des chrétiens équilibrés. Il désire se révéler pour nous rendre semblable à Jésus. Il veut rendre son oeuvre parfaite en chacun de nous.
Nous serons bénis même au milieu des épreuves.

Psaumes 34. ‘’19 Le malheur atteint souvent le juste, Mais l’Eternel l’en délivre toujours.’’
Lorsqu’on pense à la bénédiction, la plupart du temps nous pensons aux bonnes choses qui nous sont arrivées. Mais qu’en est-il quand nous traversons des moments vraiment difficiles ? Où sont les bénédictions du Père Céleste quand nous traversons des situations que nous ne comprenons pas ? C’est facile d’être découragé et de vouloir lâcher. Si nous demeurons en amour avec le Père, c’est dans les moments d’épreuves que nous allons vraiment croître ou grandir dans notre caractère chrétien. Nous apprendrons à dépendre de Lui, à Lui faire confiance et à tenir ferme dans Ses promesses.
Mon souhait est que les toutes choses que nous aurons à vivre nous rapprochent de la volonté du Père Céleste pour notre vie.
Que nous puissions vivre dans Ses projets qu’Il a conçu pour chacun de nous. Que nous puissions nous affermir, nous épanouir et devenir la personne que le Père désire que nous soyons. En effet, ceux que le Père a choisis d’avance, il a aussi décidé d’avance de les faire ressembler à son Fils. Développons une relation intime, profonde et vraie avec le Père, Jésus et le Saint-Esprit pour être bénis de toutes bénédictions. Nous pouvons décider de savourer la vie avec ses hauts et ses bas. Le bonheur et la joie ne sont pas liés par les circonstances, mais par la présence de Dieu dans notre vie. Il ne changera jamais et Il nous a promis d’être toujours présent avec nous à chaque jour.
Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.